spiruline française spiruline france

spiruline actualité

spiruline et vitamines
spiruline B12
spiruline menu

~ Contact ~
06 85 74 16 44
E-mail

 

 

Description

Vitamine du complexe B, la vitamine B12, ou cobalamine, se présente sous la forme d'un composé cristallin rouge lui valant le surnom de « vitamine rouge ». Le nom cobalamine fait référence à sa teneur en cobalt, unique parmi les vitamines.

La cobalamine est essentielle à la croissance, à la division cellulaire, au fonctionnement adéquat de toutes les cellules du corps et à l'équilibre du système nerveux. Elle intervient plus précisément dans la synthèse de l'ADN et de l'ARN, des protéines, de la myéline (substance qui forme une gaine autour de certaines fibres nerveuses), dans la formation des globules rouges, ainsi que dans le métabolisme des glucides et des lipides. En collaboration avec la vitamine B6 et la vitamine B9, elle contribue à prévenir la formation d'homocystéine dans le sang. Une concentration élevée d'homocystéine est associée à un risque accru de maladies cardiovasculaires.

L'absorption de la vitamine B12 nécessite la présence d'acide chlorhydrique ainsi que la combinaison à une substance sécrétée par la muqueuse de l'estomac (le facteur intrinsèque). Elle peut ensuite être stockée par l'organisme dans le foie, le pancréas, le coeur et le cerveau. Comme ces réserves de B12 sont importantes, l'apparition des symptômes causés par une carence peut prendre des années. Contrairement aux autres vitamines du groupe B, qui sont excrétées par l'urine, la B12 est éliminée par la bile.

La cyanocobalamine est une forme synthétique de B12 qui est utilisée dans la plupart des suppléments.

 

Carence

Par souci d'objectivité, je tiens à préciser que certains pensent que la vitamine B12 contenue dans la spiruline ne serait pas véritablement de la vitamine B12 assimilable mais un analogue qui ne serait pas assimilable par le corps huamain. D'autres disent le contraire... Le débat est en cours.

Une récente revue de FUMIO WATANABE (F Watanabe - Experimental Biology and Medicine, 2007) sur les sources de vitamine B12 décrit que :
- 17% de la B12 de la spiruline est de la vraie B12, 83% est un analogue
- la prépondérance de cet analogue chez la spiruline n'empêche pas la bonne B12 de la spiruline d'être bien utilisée.
Toutefois, il conclue qu'il est nécessaire de réaliser d'autres études pour clarifier cette question.

Les réserves en vitamine B12 dans l'organisme sont importantes. Les symptômes attribuables à une carence peuvent donc prendre des mois voire des années à apparaître et sont difficile à diagnostiquer. Une déficience en vitamine B12 provoque de la fatigue, de la faiblesse, de l'essoufflement, des nausées, de la constipation, des flatulences, une perte d'appétit et une perte de poids. Elle peut aussi causer des symptômes neurologiques : fourmillements et engourdissement dans les membres, difficulté à marcher, troubles de l'humeur, pertes de mémoire et démence.

La carence en B12 est souvent associée à un problème d'absorption. La B12 présente dans les aliments est liée à des protéines dont elle se sépare sous l'action de l'acidité de l'estomac et d'enzymes. Une fois détachée de la protéine, elle doit se lier au facteur intrinsèque, une substance secrétée par la muqueuse de l'estomac, pour passer dans le sang. L'absorption en vitamine B12 est diminuée si l’une des deux étapes est ralentie ou empêchée. Les personnes atteintes d'anémie pernicieuse (ou anémie de Biermer) ne sécrètent pas le facteur intrinsèque indispensable à l'absorption de la vitamine B12.

On estime que de 10 % à 30 % des personnes âgées peuvent difficilement absorber la vitamine B12 à cause d'une faible acidité gastrique. Les autorités américaines recommandent que les personnes de plus de 50 ans puisent leur vitamine B12 dans les suppléments ou les aliments fortifiés en B12, car sous cette forme, elle est facilement absorbée, même en cas de faible acidité gastrique.

Les végétaliens, qui ne consomment aucun produit animal, sont à risque de carence en vitamine B12. Il existe une controverse à ce sujet, parce que l'organisme humain compte des réserves importantes de B12 et que les bactéries intestinales sont en mesure d'en synthétiser de petites quantités. Cependant, la plupart des sources s'entendent pour dire qu'une alimentation complètement dépourvue de B12 finira, au bout de quelques années, par épuiser ces réserves. Les femmes végétaliennes enceintes ou qui allaitent devraient s'assurer de consommer suffisamment de vitamine B12 dans leur alimentation afin que leur enfant n'épuise pas leurs faibles réserves foetales.