paillettes de spiruline phytonutriements

acutalités de la spiruline

spiruline aliment naturel
spiruline du garlaban
rubrique de la spiruline

~ Contact ~
06 85 74 16 44
E-mail

 

 

Records battus par la spiruline
Les bienfaits de la spiruline

Vous aurez d'autres informations complémentaires
sur la spiruline de la part du Dr Dupire sur
cette page.


Tout d'abord, il faut bien comprendre que la spiruline est un aliment naturel en opposition avec tout ce qui est artificiel. Voilà un texte qui commente bien cette différence d'ordre qualitative que l'on oublie trop souvent.


La spiruline en chiffres

Un résumé de ce que vous apporte 10gr. de spiruline.
Un tableau exhaustif de la teneur moyenne en micronutriments de la spiruline.

La spiruline est riche en :

- protéines, qui de plus sont hautement assimilables (coefficient d'absorption de 94%) et équilibrées, contenant tous les acides aminés essentiels et non essentiels.

Aliment

Boeuf

Spiruline

Soja

Œuf

Lait

% de protéine du poids sec

74

65

30

18

3

- fer hautement assimilable.

- vitamine B12. C'est une des vitamines dont les végétariens doivent faire attention à ne pas être carencés.

- bêta-carotène.

- acide gamma linolénique (AGL), acide gras essentiel précurseur de la prostaglandine qui joue un rôle clé au niveau de la régulation des mécanismes cellulaires. Aussi importants soient­ ils, les AGL sont quasi introuvables dans l'alimentation moderne. On trouve ces molécules indispensables dans le lait maternel et certaines huiles non chauffées (huille de bourrache et d'onagre).

Ainsi, de par sa composition, la spiruline soutient le système immunitaire :


cellule spiruline


Et tout le reste...

Et ce n'est pas tout ! Elle est aussi riche en vitamine E, en phosphore et magnésium.
La spiruline est aussi riche en vitamines B1, B2 et B3, et c'est une source d'oligo­ éléments, enzymes et pigments... Toutes ces molécules ignorées qui sont pourtant le secret d'une bonne santé.

Les enzymes sont des catalyseurs. Elles ont le pouvoir de faciliter certaines réactions biochimiques comme la super oxyde dismutase (SOD) présente dans la spiruline.

NB : les enzymes et les vitamines sont détruits par la chaleur. Les aliments cuits sont reçus comme une invasion microbienne pour le corps qui multiplie alors les leucocytes et globules blancs. Rien de tel ne se produit lorsque nous mangeons cru. Pour garder la vitalité des aliments, il est conseillé de manger au maximum cru, de commencer le repas par des aliments cru et de modérer la cuisson. Bien évidemment, pour préserver les enzymes et vitamines thermosensibles de la spiruline, mieux vaut éviter de la cuire ; on peut l'ajouter au plat après cuisson.

L'algue arc-en-ciel : la spiruline contient des pigments qui ont eux aussi un rôle essentiel dans le métabolisme : chlorophylle (vert), phycocyanine (bleu), caroténoïdes (jaune, rose, orange).

Le cocktail d'énergie que représente la spiruline est exceptionnel. De plus il y a un mécanisme de synergie entre les éléments dont la prise isolée aurait un effet moindre. Ces molécules sont d'origine naturelle, le corps ne s'y trompe pas. Les molécules reproduites à « l'identique » par l'industrie ne sont pas équivalentes à leurs homologues naturels.

spiruline et le sport

spiruline et diététique